Oncologie psychosociale

La prise en charge psycho-oncologie peut être une partie intégrante du traitement de la maladie cancéreuse. Cette prise en charge vise à prévenir et traiter les répercussions négatives de la maladie sur le patient et son entourage. La psycho-oncologie est aussi nommée oncologie psychosociale ou oncologie comportementale.

 

Le cancer est souvent un événement bouleversant de la vie du patient. Les personnes affectées peuvent avoir des moments de souffrance morale, de perte de confiance, d’anxiété… Le diagnostic "cancer" signifie pour eux une menace existentielle. Des questions fréquentes telles que "Comment devrait-il continuer ?" ou "Pourquoi moi ?" ont un fardeau supplémentaire. En conséquence, non seulement les symptômes physiques, mais également les problèmes mentaux et sociaux affectent davantage la santé des patients. 

A la suite de l'événement traumatisant et de la crainte de l'arrivée de la mort, le cancer est souvent mal accepté pour le patient et ses proches. C'est là qu'intervient la psycho-oncologie. 

Soulager les peurs et redonner un sens à sa vie !

 

La psychooncologie consiste à comprendre et à gérer le cancer. Aujourd'hui, le conseil psycho-oncologique et le traitement des patients sont considérés comme un élément indispensable du traitement intégratif et holistique du cancer.

Le cancer peut entraîner diverses ennuies (les peurs, la fatigue, les troubles du sommeil et la dépression…) au cours de l'évolution de la maladie, en particulier si la thérapie choisie ne promet pas un succès immédiat. Ces difficultés peuvent bénéficier d’un accompagnement spécifique et permettre une amélioration bénéfique de l’état psychologique et global.

L'équipe du centre d'hyperthermie de Hanovre offre un soutien psycho-oncologique complet pendant le traitement - en particulier dans des situations stressantes - par exemple, avant et après une chirurgie ou une radiothérapie.