Diagnostic du cancer et des maladies chroniques

Comment peut-on trouver la source de symptômes qui ne s'expliquent par aucun résultat clinique ?

Au Centre d’hyperthermie à Hanovre, nous vous offrons un large spectre de diagnostics pour le décryptage des maladies les plus diverses.

Les méthodes d'imagerie jouent un rôle décisif dans le diagnostic du cancer. Cependant, d'autres méthodes telles que le bioscan et le Maintrac sont également fondamentales.

Nous disposons d'un diagnostic précis et individuel suivi d'un plan de traitement personnalisé dans le but d'une prise en charge réussie. Voici un aperçu de nos méthodes de diagnostic les plus importantes.

Tests sanguins

Des tests sanguins sont généralement pratiqués sur nos patients lors de leur première visite dans notre clinique.

La fréquence de ces prises de sang varie en fonction du type de traitement suivi (traitement programmé ou de longue durée, thérapie biologique ou de régénération, etc.), du choix du patient ou des besoins du médecin.

 Il est important pour les patients atteints de cancer de savoir que notre clinique de jour n’évalue pas la progression de la maladie uniquement sur la base des marqueurs tumoraux. : on prend en compte de nombreux autres facteurs afin d’évaluer la gravité du cancer et le stade de la maladie.

Bioscan

Grâce à l’utilisation du Bioscan dans notre clinique, nous proposons aux patients un système de diagnostic biomédical très avancé qui analyse les bio-fréquences humaines.

Le Bioscan nous permet ainsi de diagnostiquer d’éventuelles interférences dans l’organisme du patient : en effet, la médecine alternative cherche d’abord à diagnostiquer la cause d’une maladie afin d’offrir plus qu’un simple traitement des symptômes. Grâce aux informations collectées, le Dr. Peter Wolf et le Dr. Mohamed Ali Zayen peuvent sélectionner des thérapies de régénération adaptées à leurs patients pendant que ceux-ci poursuivent leurs thérapies biologiques contre le cancer.

  

Le Bioscan permet de mesurer les niveaux d’énergie de l’organisme et de les comparer aux données habituelles. Cette méthode est semblable aux tests sanguins. Le médecin peut ainsi détecter d’éventuelles anomalies lors de la lecture des résultats. De plus, grâce au Bioscan, le médecin peut déterminer si le patient souffre d´intoxication électromagnétique ou de métaux lourds.

Vega-Test

Le Vega-test (abréviation de test des réflexes végétatifs) remonte à l'électroacupuncture de Voll, la méthode de diagnostic et de thérapie électrique la plus ancienne et la plus fréquemment utilisée en naturopathie. Dans les années 1950, le médecin allemand Dr Reinhold Voll (1909-1989) et l'ingénieur Fritz Wernera ont développé un appareil spécifique. Pour sa théorie, Reinhold Voll s’est appuyé sur la médecine traditionnelle chinoise. Cette dernière affirme que certains points cutannés, appelés points d'acupuncture, sont reliés aux organes via des canaux énergétiques (méridiens). 

 

Aujourd'hui, le Vega-test est utilisé avec succès chez les patients qui se plaignent de symptômes ne pouvant être attribués à des résultats cliniques. Contrairement à la médecine conventionnelle, qui doit s'orienter sur les symptômes, un Vega-test peut localiser la maladie et fournir des informations sur la régulation des fonctions corporelles.

 

La transmission et la mesure s'effectuent au moyen d’une électrode à la tête et deux électrodes sur les mains et les pieds. Le traitement est totalement indolore. 

 

Le diagnostic par Vega-test peut donner des informations: 

 

  • Des faiblesses d’organes

  • Des symptômes de carence

  • Une infestation parasitaire

  • Une intoxication aux métaux lourds

  • La tolérabilité et l’efficacité des médicaments

  • Des Intolérances et des allergies alimentaires

  • Les causes d’un état douloureux

  • Des centres d'inflammation chroniques et non détectés

Echographie

L’échographie est souvent pratiquée dans les cliniques car elle permet l'étude de multiples organes.

 L’échographie est une technique d’imagerie médicale qui permet de visualiser les muscles, les tendons et les organes internes. Grâce à cet outil de diagnostic, leur taille, leur structure et de possibles lésions pathologiques peuvent apparaître en temps réel en les associant à des images tomographiques.

Cette technologie est relativement simple à mettre en place et facile à utiliser. Le Centre d’Hyperthermie à Hanovre utilise régulièrement l’échographie car elle nous informe des résultats du traitement en cours. Lorsque des diagnostics spécifiques doivent être effectués (imagerie par résonance magnétique, tomodensitométrie, etc.), on vous oriente vers un centre de radiologie.

Maintrac

Le test sanguin Maintrac est une procédure de diagnostic de laboratoire qui détermine le nombre de cellules tumorales circulant dans le sang et si elles sont responsables du développement de métastases. La dynamique qui en résulte permet de se prononcer sur les mesures thérapeutiques actuelles et futures. Comme l'échantillon de sang est analysé en temps réel, il est également possible d'enregistrer quantitativement les CTEC / CTC à un stade précoce de la maladie, bien avant la métastase.

Cette méthode de diagnostic, caractérisée par sa haute sensibilité, aide à la détection précoce du cancer ou d'une nouvelle activité tumorale. Avant le début du traitement, Maintrac mesure le nombre de cellules en circulation et le compare au nombre de cellules au cours d’un traitement.

De cette façon, il est possible de déterminer avec certitude si le patient répond au traitement et s’il existe des modalités thérapeutiques d'une cellule tumorale.

Le diagnostic Maintrac au Centre d’hyperthermie à Hanovre nous permet de créer des thérapies personnalisées et individuelles et de suivre leur succès. Le test pourrait être  répété à certains intervalles afin de confirmer le succès de la thérapie et la régression de l'activité tumorale.