La maladie de Crohn

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique du système digestif qui évolue par poussées ou crises et phases de rémission La cause n'est pas claire – les facteurs génétiques et immunologiques sont discutés. Comme la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn a des caractéristiques de maladie auto-immune.  

Les jeunes adultes, en particulier, sont touchés par cette maladie intestinale : les premiers symptômes sont généralement observés entre 20 et 35 ans. Autant d’hommes que de femmes tombent malades, les fumeurs sont affectés deux fois plus souvent. La maladie de Crohn peut réduire considérablement la qualité de vie et la capacité de travailler.

Le principal symptôme (lors des poussées) est une douleur abdominale qui s'accentue après les repas, accompagné de diarrhées chroniques et de crampes intestinales. La maladie de Crohn se caractérise aussi par des douleurs parfois similaires à celles de l'appendicite. La fièvre, la perte de poids, la perte d'appétit, les nausées et les vomissements peuvent également survenir. Chez les enfants, le retard de croissance peut être le seul symptôme. Les fistules ou les abcès à l'anus peuvent aussi être causés par la maladie de Crohn. La maladie progresse généralement de façon intermittente, mais sans jamais guérir véritablement.

D'autres complications peuvent survenir : il s'agit notamment de sténoses, de la formation de fistules, d'abcès, des carences nutritionnelles et dans de rares cas, de perforations intestinales. Les calculs biliaires et les calculs urinaires favorisent également la maladie. La maladie de Crohn est considérée comme une cause possible de cancer du côlon.