Mésothéliome

Les mésothéliomes sont rares et souvent difficiles à diagnostiquer. Ils sont des tumeurs du tissu conjonctif des surfaces mésothéliales (souche qui revête ou enveloppe les poumons, la cavité abdominale et le cœur). Surtout la plèvre (revêtement des poumons) est touchée ; les mésothéliomes du péritoine (revêtement de la cavité abdominale) et du péricarde (revêtement du cœur) sont rares.

Toutefois, le mésothéliome pleural est environ mille fois plus rare que le cancer du poumon. Suite à une exposition professionnelle de polluants, les hommes sont touchés plus fréquemment que les femmes. Selon les connaissances actuels, le mésothéliome est principalement causé par l’exposition à l’amiante et/ou à la poussière de fibre de verre, la toxicose, la fumée de cigarette. Il est étroitement lié avec une asbestose.

Les symptômes principales de la maladie sont un essoufflement croissant, une toux persistante, de fortes douleurs à la poitrine ainsi que des épanchements pleuraux, qui après des ponctions pleurales, se reconstituent vitement. Les symptômes sont généralement tardifs et correspondent à ceux d’une maladie pleurale.

Le diagnostic est fait par examens cytologiques d’échantillons de cellules (obtenus par biopsie à aiguille fine), par une biopsie pleurale ainsi que par des examens radiologiques. Les biopsies nécessitent une prudence particulière, dû à un risque considérable d’une propagation. Une thoracoscopie est souvent la méthode de choix. Lors du diagnostic on recoure de préférence à des méthodes de tomodensitométrie pour clarifier une métastase de la cage thoracique, de la paroi thoracique et des poumons.

Thérapies recommandées pour le traitement du mésothéliome:

Hyperthermie générale

L’effet curatif de l’hyperthermie générale (du corps entier) est que nous pouvons très rapidement amener l’organisme à des températures élevées (jusqu’à 40,5 °). Ce réchauffement rapide et haut active non seulement le système immunitaire mais aussi de nombreuses cellules dégénérées du du mésothéliome sont détruites. En outre la destruction et même l’élimination des cellules cancéreuses, l’hyperthermie générale active le système immunitaire énormément sans agresser le corps. Une cascade immunitaire est déclenchée par laquelle les globules blancs se prolifèrent et s’activent. 

Hyperthermie locale

Pour combattre le mésothéliome nous recommandons aussi l’hyperthermie locale. Par cette thérapie, la région touchée est rapidement chauffée à des températures élevées (jusqu’à à 45°C). Ce chauffage active le système immunitaire qui aiderait à combattre le cancer. La chaleur peut endommager et détruire les cellules cancéreuses en attaquant les protéines et les structures membranaires et intra-cellulaires ainsi que les vaisseaux sanguins irrigants les tumeurs et diminuer l’apport sanguin vers celles-ci, ce qui peut contribuer à ralentir sa croissance. L’hyperthermie locale est aussi appelée ablation thermique.

Dans notre clinique de jour nous vous proposons ce traitement selon le cas du patient ; il s’agit ici de surchauffer seulement les tissus malades. Par cela ce traitement n'a pas d'effets secondaires.

Méthode Gerson

La thérapie Gerson est une thérapie nutritionnelle. Elle se compose principalement de jus fraîchement pressés, d'un régime sans sel riche en substances vitales, de lavements au café et de certains compléments alimentaires, ce qui est particulièrement utile pour les patients atteints du mésothéliome. En combinant la thérapie de Gerson avec l'hyperthermie moderne et la thérapie biologique du cancer, nous avons ouvert un nouveau chapitre dans les thérapies alternatives du cancer et mis des mesures préventives à la disposition de nos patients.

Perfusions de vitamine C à fortes doses 

Au centre d’hyperthermie à Hanovre, nous traitons les patients atteints du mésolthéliome avec succès avec des fortes doses de vitamine C. La vitamine C, l’acide ascorbique, est probablement la vitamine la plus connue. C’est aussi l’antioxydant le plus important. A forte dose, elle a un effet oxydant comparable à l'effet d'une chimiothérapie : elle intercepte les radicaux libres nocifs dans le corps et les rend inoffensifs ce qui empêche la dégénérescence des cellules saines. La vitamine C est également essentielle pour le système immunitaire et les divers processus de régénération dans le corps. La perfusion de vitamine C à fortes doses est un des traitements les plus efficaces du mésothéliome.