Ozonothérapie

L’ozone est de l’oxygène à l’état triatomique.

Dans la nature, l'ozone remplit une fonction de protection écologique dans l'atmosphère terrestre (couche d'ozone).

Comme agent thérapeutique, l'ozone est indispensable à toutes les grandes fonctions organiques. C'est est un activateur de l'oxygène, il permet de faciliter la cession d’oxygène de la part des globules rouges, en augmentant l’élasticité de leur membrane et donc en améliorant la circulation. Il favorise l’élimination des toxines et stimule le système immunitaire. Son effet antibactérien, antiviral et antifongique a été scientifiquement prouvé.

Il y a ainsi une détoxification et une meilleure respiration cellulaire.
 

L'ozonothérapie est utilisée thérapeutiquement sous différentes formes (douche, injection, lavement, bain). Dans notre clinique de jour, l'ozonothérapie est administrée voie sanguine avec l'autohémothérapie. Pour ce faire, environ 60 à 200 ml de sang sont prélevés de la veine du patient, enrichis d’un mélange d’ozone et d’oxygène, puis traités de sorte à devenir non-coagulables. Le mélange est ensuite réinjecté immédiatement au patient par voie intraveineuse.

Cette technique rapide est appelée aussi ozonation veineuse extra-corporelle, permettant de délivrer les plus grandes quantités d'ozone.

Dans cette procédure, du matériel jetable stérile est utilisé pour prévenir toute contamination par des germes pathogènes. Ce traitement dure habituellement environ 20 minutes peut durer jusqu'à 60 minutes, selon la quantité de sang et la prise d'un médicament concomitant.

 

L'ozone médical est produit à partir d'oxygène médical pur par décharge électrique silencieuse et utilisé comme mélange d'ozone et d'oxygène en concentration et dosage précis. La plage de concentration s'étend de 1 à 100 µg/ml correspondant à un mélange d'oxygène (99,5 à 95 %) et d'ozone (0,5 à 5 %) selon la formule chimique O2 + O3. Comme la molécule d'ozone n'est pas stable, l'ozone médical est produit et administré sur le site d'utilisation. Après environ une heure, il ne reste que la moitié de la quantité initiale.

L'ozonothérapie améliore la tolérance de la chimiothérapie. 

 

Grâce à l'ozone, les défenses propres de l'organisme sont également mobilisées ; le système immunitaire est activé. En réponse à leur activation par l'ozone médical, les cellules immunitaires produisent des substances spécifiques, les cytokines (comme les interférons ou les interleukines), qui informent les autres cellules immunitaires et déclenchent ainsi toute la cascade des réponses immunitaires.

Étant donné ses diverses propriétés, ses indications sont très larges : la fatigue, en cas de migraines, de névralgies, les infections notamment en cas de mycoses vaginales ou digestives, les infections urinaires à répétition.