Cancer du foie

Le cancer du foie, ou hépatocarcinome, ou encore carcinome hépatocellulaire, est un cancer qui prend naissance dans les cellules du foie (appelées hépatocytes). Il est relativement rare. On observe plus fréquemment des cancers secondaires, c'est-à-dire des métastases hépatiques d'autres cancers comme le cancer de l'estomac et le cancer colo-rectal.

Il est deux fois plus fréquent chez les hommes (d’âge entre 50 et 60 ans) que chez les femmes.

Le foie est l'organe de détoxification le plus important de l'organisme et joue un rôle exceptionnellement important dans le cadre d’une maladie cancéreuse. En effet, le foie est un organe très bien irrigué où passe l’ensemble du sang de l’organisme. De plus, le foie joue un rôle important dans tous les processus métaboliques, tels que le métabolisme des lipides ou la synthèse de la bile et des protéines, et la régulation de la glycémie.

Faute de symptômes marqués au début de la maladie, le cancer du foie peut rester longtemps asymptomatique. Pour cela le diagnostic est souvent tardif. A un stade avancé, le cancer du foie se manifeste par des douleurs à l’abdomen, une fatigue, une perte d'appétit et de poids inexpliquée, une fièvre et une jaunisse. Le foie est souvent hypertrophié et dur.

 

Le diagnostic se fait par une échographie hépatique une IRM et/ou un scanner. Le taux du marqueur tumoral AFP (l'alpha-foetoprotéine) est souvent élevé.

Thérapies recommandées pour le traitement du cancer du foie:

Hyperthermie générale

L’effet curatif de l’hyperthermie générale (du corps entier) est que nous pouvons très rapidement amener l’organisme à des températures élevées (jusqu’à 40,5 °). Ce réchauffement rapide et haut active non seulement le système immunitaire mais aussi de nombreuses cellules dégénérées du cancer du foie sont détruites. En outre la destruction et même l’élimination des cellules cancéreuses, l’hyperthermie générale active le système immunitaire énormément sans agresser le corps. Une cascade immunitaire est déclenchée par laquelle les globules blancs se prolifèrent et s’activent. 

Hyperthermie locale

Pour combattre le cancer du foie nous recommandons aussi l’hyperthermie locale. Par cette thérapie, la région touchée est rapidement chauffée à des températures élevées (jusqu’à à 45°C). Ce chauffage active le système immunitaire qui aiderait à combattre le cancer. La chaleur peut endommager et détruire les cellules cancéreuses en attaquant les protéines et les structures membranaires et intra-cellulaires ainsi que les vaisseaux sanguins irrigants les tumeurs et diminuer l’apport sanguin vers celles-ci, ce qui peut contribuer à ralentir sa croissance. L’hyperthermie locale est aussi appelée ablation thermique.

Dans notre clinique de jour nous vous proposons ce traitement selon le cas du patient ; il s’agit ici de surchauffer seulement les tissus malades. Par cela ce traitement n'a pas d'effets secondaires.

Méthode Gerson

La thérapie Gerson est une thérapie nutritionnelle. Elle se compose principalement de jus fraîchement pressés, d'un régime sans sel riche en substances vitales, de lavements au café et de certains compléments alimentaires, ce qui est particulièrement utile pour les patients atteints de canver du foie. En combinant la thérapie de Gerson avec l'hyperthermie moderne et la thérapie biologique du cancer, nous avons ouvert un nouveau chapitre dans les thérapies alternatives du cancer et mis des mesures préventives à la disposition de nos patients.

Perfusions de vitamine C à fortes doses

Au centre d’hyperthermie à Hanovre, nous traitons les patients atteints du cancer du foie avec succès avec des fortes doses de vitamine C. La vitamine C, l’acide ascorbique, est probablement la vitamine la plus connue. C’est aussi l’antioxydant le plus important. A forte dose, elle a un effet oxydant comparable à l'effet d'une chimiothérapie : elle intercepte les radicaux libres nocifs dans le corps et les rend inoffensifs ce qui empêche la dégénérescence des cellules saines. La vitamine C est également essentielle pour le système immunitaire et les divers processus de régénération dans le corps. La perfusion de vitamine C à fortes doses est un des traitements les plus efficaces du cancer du foie.

Perfusions de procaïne-base

La thérapie neuronale suppose que les plaintes chroniques sont causées par des champs d’interférence distants. Chaque corps et chaque organe pathologiquement modifié de l'organisme peut devenir un champ interférant. Pour le traitement d'une tumeur du foie, un anesthésique local analgésique et anti-inflammatoire est injecté par voie intraveineuse ou dans les méridiens de l'organe perturbé qui soulage également la zone douloureuse du corps et l'organe correspondant, en l'occurrence le foie.