Hashimoto et autres troubles thyroïdiens

La glande thyroïde est un organe en forme de papillon situé à l'avant du cou, sous le larynx, et se compose de deux lobes reliés au milieu par un isthme. Bien que la glande thyroïde ne soit qu'un très petit organe, elle est d'une grande importance pour l'organisme : les hormones thyroxine (T4), triiodothyronine (T3) et thyréocalcitonine sont produites dans ses tissus. La glande thyroïde elle-même est directement influencée par les hormones de contrôle produites dans le cerveau.

Les hormones thyroïdiennes ainsi produites régulent la croissance humaine, le développement du cerveau et favorisent la dégradation du cholestérol dans le foie. Ils contrôlent également la production de chaleur et le métabolisme du corps. En bref, la glande thyroïde est une glande productrice d'hormones reliée au système nerveux autonome.  

La thyroïdite de Hashimoto, du nom du médecin japonais qui l'a décrite pour la première fois en 1912, est une maladie auto-immune qui est devenue de plus en plus courante ces dernières décennies. Elle est considérée comme la maladie thyroïdienne la plus répondue.  

Symptômes

Bien que jusqu'à dix pour cent de la population des pays industrialisés occidentaux en souffrent, dont 80 pour cent sont des femmes âgées de 40 à 50 ans, le diagnostic correct n'est souvent posé qu'après plusieurs années. Les symptômes sont si variés, contradictoires, chevauchants et différents. 

Au début de la maladie, le système immunitaire est désorienté et attaque les tissus de l'organisme sans causer directement de symptômes visibles. La glande thyroïde tente de combattre le processus de destruction et devient hyperactive. Les premières conséquences sont la perte de poids, la nervosité, l'insomnie et la tachycardie. Au fur et à mesure de l'évolution du trouble non traité, les anticorps combattent le tissu thyroïdien, il diminue de plus en plus et le système devient de moins en moins actif. Cela peut avoir les conséquences contraires : le patient gèle, prend beaucoup de poids, souffre de paresse et de dépression. Si la maladie n'est pas traitée, la glande thyroïde finit par se dissoudre. 

Avec un traitement holistique et sûr, la maladie ne peut être guérie – les maladies auto-immunes ne peuvent être guéries – mais elles peuvent être stoppées. 

Causes 

Malgré des décennies de recherche, les causes de la maladie de Hashimoto demeurent inconnues. Une prédisposition génétique , en combinaison avec un grand stress, est suspectée et peut-être la prédisposition à une maladie virale grave comme le zona.  

 

Autres causes possibles:

  • Gluten

  • Produits laitiers

  • Maladies infectieuses

  • Carence en iode ou surdosage d'iode

  • Carence en vitamine D

  • Troubles hormonaux

  • Exposition aux métaux lourds comme le mercure

  • Tabac

  • Médicaments

 

Traitement 

Comme pour toutes les maladies auto-immunes, il n'est pas utile de combattre et contrôler les symptômes individuels en administrant des hormones supplémentaires. Le trouble de la glande thyroïde indique plutôt un trouble de l'organisme entier, corps et âme.